Sur un texte de la souriante Claire Godard illustré par Ida Polo, l’album « La Voix du vent » s’arrache au stand Le Bilboquet. 
© (Photo NR, J.D.)

Vous n’aurez qu’à vous souvenir de ma voix… Les derniers mots d’un album aussi séduisant que singulier paru sous la plume de Claire Godard et les pastels d’Ida Polo. Claire y fait mentir Jean-Roger Caussimont : « Ne chantez pas la mort, c’est un sujet morbide ».
La preuve que non. Elle réussit une rêverie douce et multicolore sur un sujet certes délicat, mais qui prend son envol loin des visions dramatiques imposées de longue date. « Chacun devrait pouvoir choisir son idée de la mort », estime la jeune fille, née à Blois en 1993. La sienne, c’est une sorte de passage serein, doux, qui n’enferme pas. Un message ainsi rédigé qu’il est accessible à tous les âges, et toutes les civilisations. « J’ai souhaité dédramatiser cette idée noire qui fait frémir en appelant à libérer son propre imaginaire. J’aime bien la manière dont beaucoup de gens ont accueilli ce récit : un conte initiatique. » 
C’est, en tout cas, un premier album ! Secouée après son école de cinéma – un milieu difficile – Claire Godard part pour trois mois au Vietnam, revenant les bras chargés de carnets de voyage. Avec l’espoir de faire vite un album.
A Blois, Bruno Genini, directeur de bd Boum, lui ouvre les bras et les portes de la Maison de la BD. Claire intègre le projet Mokett. Une sorte de résidence, d’atelier, où on est accueilli sous le régime du troc. « Par exemple, j’ai dessiné les cartes de vœux, ou donné des cours. »
Lors d’un stage, elle sympathise avec l’excellente illustratrice Ida Polo. Une bonne fée veille sur cette rencontre : Julie Daudin, directrice des belles éditions jeunesse Le Bilboquet, à Vineuil ! Pendant deux bd Boum, Claire donne un coup de main, par exemple en photographiant et filmant les petits et grands événements du festival. « Mais ça me fait vraiment tout drôle d’être aujourd’hui de l’autre côté de la barrière ! ». La chrysalide est devenue… auteure !

Depuis début novembre, une vingtaine de planches tirées de l'album La Voix du Vent sont présentées dans le hall de l'hôtel de ville. Jeudi soir, en prélude de bd Boum, avait lieu le vernissage de cette exposition en présence de l'élue Catherine Monteiro, de Bruno Boutier du directoire de la Caisse d'Epargne Loire-Centre et de Jean-Pierre Baron et Bruno Genini président et directeur de l'association.
Cet album jeunesse tout en délicatesse tant du point de vue de l'écriture que du graphisme est l'œuvre de deux jeunes femmes : la Blésoise Claire Godard, de l'atelier Mokett de la Maison de la BD et Ida Polo professeure de dessin en région parisienne, originaire de la région. Leur rencontre, elles la doivent au hasard et au coup de pouce que leur a donné l'équipe de la Maison de la BD et la maison d'édition vinolienne Bilboquet. Leur collaboration donne un livre attachant sous forme d'un conte initiatique et onirique qui s'adresse aux petits en essayant de balayer les idées reçues sur le thème de la mort. Ce support permet aux petits et aux grands « de se créer son propre imaginaire sur la mort, expliquent les auteures, et à faciliter l'évocation de la disparition du chat, du poisson rouge ou des proches. On n’est pas habitué à se questionner au plan culturel sur ce sujet » ajoute l'une d'elles. Ce livre répond avec doigté et esthétisme à la manière d'aborder intelligement ces événements douloureux.
L'exposition se tient jusqu'au 3 décembre à l'hôtel de ville. Nouvelle republique 24/11/17

Bd Boum 2017 : 13 expos au menu

Le 34e festival de bande dessinée de Blois aura lieu les 24, 25 et 26 novembre.

Bd BOUM, festival de bande dessinée de Blois, fêtera sa 34e édition, les vendredi 24, samedi 25 et dimanche 26 novembre 2017. Au programme, comme chaque année, près de 200 auteurs, 70 exposants et 13 expositions : Jean Solé, Grand Boum- Ville de Blois 2016 ; "Les chemins de Compostelle" de Jean-Claude Servais ; "Airborne 44" de Philippe Jarbinet ; "Au pied de la falaise" de ByMöko ; "ÉtunwAn, Celui-Qui-Regarde" de Thierry Murat ; "Les Transport Sentimentaux" de Frédéric Debomy et Emmanuel Prost ; et "Je suis l’actu". 
Du côté des expositions jeunesse : "De l’étrange parade à Alice au pays des merveilles" de Benjamin Lacombe ; "Musnet" de l’auteur américain Kickliy ; "Irena" de Jean-David Morvan, Séverine Tréfouël et David Evrard ; "Le Chasseur de rêves" de Martin Desbat ; "La voix du vent" de Claire Godard et Ida Polo ; "Gaspard et le phylactère magique" de Mickaël Roux, Dawid et Alain Dary à l’occasion de sa réédition chez Mosquito. 
Des ateliers de pratiques artistiques pour les scolaires, des spectacles ("Le grand méchant renard" et "Le chasseur de rêves") et des rencontres d’auteurs sont organisés. Des conférences, des cafés littéraires, des débats, une journée professionnelle, une vente aux enchères caritative, un concert d’Hippocamp Circus Club et du cinéma sont programmés au cours du week-end. Entrée libre.